Ma peau pendant un cancer

Prendre soin de sa peau et mieux vivre son cancer

Cheveux et cuir chevelu

Partager cet article

La perte des cheveux est l’un des effets secondaires les plus redoutés : en introduisant un produit toxique dans le sang, la chimiothérapie détruit les cellules se divisant rapidement comme les cellules cancéreuses mais aussi certaines cellules saines comme celles présentes dans les follicules pileux. C’est pourquoi les cheveux et les poils sont parmi les premiers touchés. Cependant, l’alopécie n’est pas systématique. Dans tous les cas, vos cheveux repousseront à l’issue de la dernière séance.

Prendre soin de vos cheveux et de votre cuir chevelu

Si vous subissez une perte de cheveux, lavez-vous avec un shampooing très doux la veille des séances et évitez les shampoings les 3 à 5 jours suivants. Pour les sécher, tamponnez doucement avec une serviette. Evitez tout ce qui peut agresser votre cuir chevelu : sèche-cheveux, fer lissant ou à friser, rouleaux chauffants, permanente, coloration, tresse et chignon serré.

Le recours à un casque réfrigérant, posé sur cheveux mouillés une quinzaine de minutes avant le début de la chimiothérapie, peut réduire la pénétration des toxiques dans les cellules des cheveux et ainsi réduire la chute. Il doit être changé dès qu’il ramollit et retiré environ trente minutes après la fin de la séance.

Demandez conseil à l’équipe médicale qui vous suit.

L’astuce de Carine

Dormez avec un filet sur vos cheveux ou sur une taie d’oreiller en coton satiné.

Prendre soin de votre cuir chevelu

Si vos cheveux sont tombés, vous pouvez ressentir des démangeaisons ou avoir la sensation d’avoir « mal aux cheveux ». Prenez soin de votre cuir chevelu en lui prodiguant des soins adaptés : massez-le ou faites-vous masser tous les jours, avec un soin nourrissant, un émollient pour diminuer les sensations de démangeaisons. Vous pouvez laisser poser le soin en vous enrubannant la tête dans une serviette chaude

L’astuce de Carine

Choisissez les soins formulés avec du "Polysorbate 21" pour apaiser le cuir chevelu et retrouvez une texture de fibre douce et brillante du cheveux.

Choisir votre « couvre-chef »

Complément capillaire, synthétique ou naturel, chapeau, bonnet, foulard… Le panel est large si vous souhaitez choisir un couvre-chef, demandez à l’un de vos proches de vous accompagner pour vous aider à faire votre choix.

Des boutiques spécialisées et de grandes marques proposent des rendez-vous personnalisés, permettant de choisir en toute liberté et en toute discrétion. Certaines se déplacent même à votre domicile ou à l’hôpital. Une fois votre choix arrêté, vous pouvez, si vous le souhaitez, vous coupez les cheveux plus courts de manière à vous habituer à votre nouveau visage.

Et n’oubliez pas : il s’agit seulement d’une étape.