Comment traiter les irritations causées par le masque ?

Masque de protection - Gestes Barrières

Les masques de protection peuvent provoquer des irritations cutanées dues à l'usage.
Découvrez nos soins et conseils pour protéger votre peau.

Pour éviter la propagation du Covid-19, le masque se porte en complément des gestes barrières lorsqu’une distance d’un mètre ne peut pas être respectée. Recommandé dans les lieux publics, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun (train, métro, bus, …) dans certains magasins et sur le lieu de travail de certaines professions. Au quotidien le masque protège cependant, son utilisation répétée et prolongée cause des dégâts sur la peau. Sécheresse, acné, rougeurs, … Comment apaiser les irritations dues au port du masque ?

I. Les irritations causées par le masque


Le masque de protection recouvre le visage du nez jusqu’au menton et s’attache fermement à l’aide d’élastiques ou de brides pour filtrer les gouttelettes potentiellement contaminées émanant de la bouche et du nez. Ni trop grand, ni trop petit, pour être efficace le masque de protection doit se porter ajusté et ce, malgré l’inconfort que cela peut provoquer. Face à cette nouvelle contrainte qui doit devenir une habitude, les réactions diffèrent. Alors que certains se plaignent de difficultés à respirer et de la chaleur qu’il procure, d’autres peuvent éprouver de l’inconfort cutané ou des effets visibles sur la peau.

Localisées sur les zones de contact entre le masque de protection et la peau, des irritations apparaissent et se concentrent sur le nez, les joues, le menton et, selon le modèle du masque, derrière les oreilles. Le visage n’étant pas habitué à être couvert, la peau respire difficilement et réagit.

Ces réactions cutanées constituent pour une grande majorité des irritations bénignes dues aux frottements du masque de protection sur la peau ou à l’humidité qui se concentre dessous :

  • En raison des frottements répétés du masque, la barrière cutanée s'abîme et ne parvient plus à maintenir l’hydratation de la peau. Cette déshydratation localisée engendre alors l’apparition d’irritations et de rougeurs.
  • Dans le masque, l'humidité de la respiration et de la transpiration ne trouve pas d’échappatoire. Dans cet espace clos, le taux d’humidité au niveau de l’épiderme crée un terrain propice au développement des bactéries à l’origine de l’acné.
  • Dans certains cas, le port du masque peut aggraver des conditions existantes telles que l’eczéma ou les problèmes de rosacées, en affectant la nature du microbiome cutané.

1. Le choix du masque de protection


Choisir le bon masque de protection est une première étape pour prévenir les irritations cutanées, notamment pour les peaux sensibles. En effet, qu’il soit en tissu ou en papier, quelques règles s’appliquent :

  • Masque de protection en tissu. Côté composition, privilégiez le coton que les peaux sensibles supportent bien et évitez les tissus trop épais non adaptés qui peuvent occasionner des allergies.
  • Masque chirurgical. Optez pour un modèle hypoallergénique pour limiter les risques.


2. Le port du masque de protection


Toutes les 4 heures, il est recommandé de changer de masque. Il convient de le retirer par les attaches et de le placer, de préférence, dans un sac plastique fermé ou, s’il s’agit d’un masque à usage unique, de le jeter immédiatement dans une poubelle fermée.
Si la situation le permet, l’application d’une eau thermale permettra d’apaiser la peau lors du changement de masque. Pensez à vous laver les mains avant et après chaque manipulation.

3. L’entretien du masque de protection


Pour le masque de protection en tissu, un lavage en machine de 30 minutes minimum à 60°C permettra d’éliminer les gouttelettes potentiellement contaminées qui se sont déposées à l’avant de votre masque et les bactéries et champignons qui ont pu se développer à l’intérieur du masque. Un séchage en sèche-linge ou à l'air libre suivi d'un repassage à une température adaptée au tissu (120/130°) est recommandé pour compléter le nettoyage en profondeur.

4. La routine dermo-cosmétique en complément du masque de protection

Respiration, transpiration, … le masque crée un bouclier contre le virus mais n’épargne pas la peau du visage de l’humidité. Dans ce contexte, un nettoyage de peau est indiqué matin et soir pour améliorer l’état de la peau et prévenir les irritations causées par le port du masque de protection.

  • Pour les peaux sensibles Toleriane Fluide Dermo-nettoyant nettoie et démaquille le visage et les yeux sans risque d'irritation. Sa texture lait fluide enrichie en glycérine hydratante nettoie, apaise et nourrit la peau.
  • Pour les peaux présentant déjà des signes d’irritation, un gel moussant assainissant potentialisé par des actifs apaisants permettra de soulager la peau. Enrichi d’agents antibactériens, Cicaplast Lavant B5 apaise et nettoie la peau sans altérer son équilibre naturel et sans dessécher les zones irritées ou fragilisées par le port du masque. Une fois le nettoyage terminé, essuyez votre visage en douceur, en apposant doucement une serviette propre sur le visage. Un nettoyage doux permet de minimiser les effets asséchant du calcaire déposé par l’eau sur la peau.


Enfin, pour laisser la peau respirer, évitez de maquiller la zone recouverte par le masque. Si vous ne souhaitez pas vous passer de maquillage, préservez la santé de votre peau en privilégiant des solutions non-occlusives et testées sur des peaux allergiques avec la gamme de produits haute tolérance Toleriane Maquillage formulée pour les peaux sensibles, intolérantes ou à tendance allergique.

III. Réparer sa peau irritée par la masque de protection


Sécheresse, irritations superficielles ou imperfections, il existe des soins pour apaiser les effets indésirables du masque de protection sur la peau.

  • Le port du masque dessèche votre peau ? Matin et soir, apportez réconfort, souplesse et apaisement à votre peau avec Toleriane Ultra Crème. Ultra-nourrissante, elle hydrate intensément l’épiderme. Dès la première application, elle soulage et apaise le ressenti d’inconfort des peaux sèches à très sèches. Si vous en ressentez le besoin, renouvelez l’application 30 minutes avant de mettre votre masque. Vous formerez ainsi un film de protection supplémentaire sur la peau.

  • Vous présentez des signes d’Irritations à cause du masque ? La crème visage Toleriane Ultra apaise les rougeurs, picotements, sensations de démangeaisons et échauffements de la peau, … Enrichie en Neurosensine, en eau thermale de La Roche-Posay et en Beurre de Karité, elle apaise la peau et répare la barrière cutanée. Pour les peaux très irritées souffrant de gerçures, Cicaplast gel B5 accélère la réparation de la barrière de la peau grâce à sa formule enrichie en Madécassoside. Le Madécassoside est une molécule extraite de l’Hydrocotyle (Centella asiatica), une plante reconnue pour ses vertus cicatrisantes.
  • Le masque vous provoque des imperfections ? Pour les peaux à tendance acnéique, le soin anti-imperfection Effaclar Duo (+) est un soin anti-imperfections complet à l'efficacité renforcée. Il favorise la résorption rapide des boutons existants, prévient leur réapparition et limite le risque de marques.


Recommandé pour vous

Voir tous les articles

Produits associés

Voir tous les produits
20832CICAPLAST BAUME B5 SPF5095CicaplastVisage|Corps|Bébé/Peaux fragilisées|Réparer / toutes zones fragilisées|Réparer la peau fragilisée|Très haute protectionVisage|Corps|BébéPeaux fragilisées|Réparer / toutes zones fragilisées|Réparer la peau fragilisée|Très haute protection
CICAPLAST BAUME B5 SPF50 de la gamme Cicaplast, par La Roche-Posay

13,00 €