Ma peau pendant un cancer

Prendre soin de sa peau et mieux vivre son cancer

Marques cicatricielles

Partager cet article

Un cancer peut nécessiter une intervention chirurgicale ou la pose d’un port-à-cath® ou PAC. Se pose donc le sujet des cicatrices. Celles-ci peuvent être rouges et très visibles au cours des mois qui suivent l’opération, mais la plupart s’estompent au fil du temps.


Comment estomper une cicatrice de façon naturelle et locale ?

  • 1Selon l’aspect de la cicatrice, si elle est plane et légèrement rouge et fine, l’utilisation d’un correcteur local peut suffire type Tolériane pinceau correcteur. Si la cicatrice est plus en volume, hyper ou hypo pigmentée, plus large ou sur le corps utiliser un correcteur type Tolériane correcteur compact crème. Pour une correction plus efficace, appliquer le correcteur avec un pinceau plat à fond de teint pour passer dans les interstices.
  • 2Le choix de la teinte se fait principalement à cheval sur la peau cicatrisée et saine
  • 3Pour l’application du correcteur, le principe est de travailler toujours à la perpendiculaire de celle-ci afin d’éviter de la détourer et de la mettre davantage en relief.
  • 4Fixer la correction avec une poudre minérale mate type Tolériane Teint minéral. A l aide d un kleenex en tapotant absorber l excès de fond de teint si besoin
  • 5Brumiser légèrement à l eau thermale la correction, laisser sécher à l air libre cette fois, afin de lui donner plus naturel et une meilleure tenue.

À noter que les cicatrices hypertrophiques ou cheloides sont plus difficiles à estomper à cause de leur volume.

L’astuce de Carine

Viser l’amélioration esthétique mais pas la perfection. Le maquillage épais ne ferait que stigmatiser.
La maturité d’une cicatrice étant approximativement au 18eme mois, pensez à vérifier régulièrement la teinte de vos correcteurs pour garder le maximum de naturel. L’aspect de la cicatrice varie régulièrement pendant 1 an et demi pour se stabiliser par la suite.

Photo-protection

La photo-protection est une condition incontournable à la qualité cicatricielle. Celle-ci doit être protégée au moins 2 ans après avec du 50+ au risque de la voir s'hyper pigmenter.
Une belle cicatrisation est une cicatrice qui s’est aplanie, blanchie jusqu’à maturité pour se repigmenter légèrement par la suite.
Attention les personnes métisses, ou les peaux foncées doivent être d’autant plus vigilantes à la photo-protection, leur peau cicatrisée devenant très sombre et tâchée.