0

Je rejoins la communauté j'aime ma peau sensible

pour recevoir des offres exclusives,
des conseils d’experts

Ne plus me proposer

test Fb connect
| | |
|segment event : ARTSEG_OP_SLEEPIKAR| |articleType de la liste :|

Sleepikar

Tout savoir sur l'eczéma

L'eczéma atopique est une affection de la peau courante chez les jeunes enfants. En France, elle touche aujourd'hui 20 % des enfants, contre 3 à 5 % il y a 30 ans.

Les différents types d’eczéma

Si on emploie facilement le terme d’eczéma, il se cache derrière celui-ci deux types d’eczéma :

1 - L’eczéma atopique ou dermatite atopique

Cette forme d’eczéma est la plus courante. Elle touche en premier lieu les enfants. Elle survient en général chez des sujets prédisposés, possédant des antécédents familiaux (chez un parent, un frère/sœur) d’eczéma atopique, d’asthme ou de rhinite allergique.

2 - L’eczéma de contact ou dermite de contact

Un eczéma est dit « de contact » lorsqu’il se caractérise par une inflammation cutanée dû au contact de la peau avec un allergène. C’est une réaction allergique qui peut survenir en dehors d’un terrain atopique.

  • L’eczéma atopique, c’est quoi ?
L’eczéma atopique est la pathologie de peau fréquente. En effet, elle est à l’origine de 30% des consultations chez un dermatologue. L’eczéma touche aujourd’hui près de 20% des enfants de moins de 10 ans, contre 3 à 5% il y a une trentaine d’années et de 2 % à 10 % des adultes. L’eczéma se caractérise par une inflammation chronique non contagieuse de la peau. Elle s’accompagne de rougeurs, de squames, de sécheresse cutanée et de démangeaisons. Elle s’observe dès le plus jeune âge : certains nourrissons en sont ainsi affectés. Les personnes touchées connaissent ainsi des périodes que l’on appelle communément « poussées d’eczéma » avec des symptômes aggravés et des phases de rémission. Les origines et causes de l’eczéma sont encore mal déterminées. Il s’agirait d’un désordre de nature génétique mais certains facteurs environnementaux pourraient également influencer son apparition.
  • Eczéma atopique: comment le reconnaître ?
Afin de détecter un eczéma le plus tôt possible, certaines certains indices peuvent vous alerter.
  • Une peau réactive et sèche, d’aspect pâle et rugueuse, d’une sécheresse excessive avec la présence de plaques rouges.
  • Des réactions locales : dès 1 ans une peau très sèche sur les joues, le front, le torse, les bras et les jambes. En grandissant, dans les grands plis (coudes et genoux).
  • Les démangeaisons sont le symptôme qui peuvent perturber la qualité de vie et avoir un impact sur le sommeil.
Par ailleurs, il est avéré que le terrain familial peut jouer sur l’apparition d’eczéma. Si l’un des parents est atopique, les risques sont ainsi plus élevés. Si vous identifiez l’un de ces signes, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé. Lui seul pourra confirmer que vous avez une peau à tendance à l’eczéma atopique.

Preview : False
loading : 1,114 sec