_Article SEO _ Banner Desktop_toleriane_model

Lors d’une réaction allergique, le système immunitaire de l'organisme identifie par erreur un élément inoffensif de notre environnement, de notre alimentation, etc. (= un allergène) comme une menace, et surréagit à son exposition ce qui entraîne des réactions désagréables. Les réactions allergiques de tous types se manifestent très souvent sur la peau et les symptômes les plus courants sont les démangeaisons, les rougeurs et les sensations de brûlure. Les éruptions cutanées allergiques comprennent l'urticaire et la dermatite de contact (ou eczéma de contact). D'autres affections allergiques importantes sont la conjonctivite allergique, le rhume des foins, l'asthme et les symptômes des allergies alimentaires.

v_allergie_peaurouge

Allergies : quand le système immunitaire réagit de façon excessive

Eruptions cutanées, rhume des foins, de nombreuses réactions allergiques différentes

L'organisme doit faire face à toutes sortes de menaces provenant du monde extérieur, y compris des bactéries et des virus. Lorsqu'il est attaqué, l'organisme fait appel au système immunitaire pour se défendre.

Le seul problème est que le système immunitaire peut parfois réagir de manière excessive, se mettant en action même lorsqu'il n'y a pas de danger. Les réactions allergiques en sont un bon exemple.

L'allergie consiste essentiellement pour l'organisme à "mal reconnaître" des éléments inoffensifs - les allergènes - et à y réagir de manière excessive, comme s'il était menacé. L'allergie présente des signes et des symptômes variés, allant des éternuements aux éruptions cutanées, et se produit dans les parties du corps où l'"intérieur" rencontre l'"extérieur" : les yeux, le nez, les poumons, l'intestin et la peau.

Cliquez ICI pour en savoir plus sur les allergies les plus courantes.

v_allergie_peau

Quels sont les différents types d'éruptions cutanées ?

La peau : L’organe #1 des réactions allergiques

L'allergie cutanée est un problème majeur traité dans les services médicaux de dermatologie et d’allergologie. Votre peau est l'enveloppe protectrice qui entoure votre corps. Elle agit comme une "interface" avec le monde extérieur et est donc très exposée aux allergènes. Comme nous les utilisons pour de nombreuses tâches, nos mains, par exemple, sont particulièrement sujettes aux réactions allergiques.

Les éruptions cutanées allergiques prennent de nombreuses formes, notamment l'urticaire et la dermatite de contact (ou eczéma de contact). Chacune présente des signes cliniques et des traitements spécifiques, mais les caractéristiques principales sont les sensations de démangeaison et de brûlure de la peau, ainsi que des réactions plus sévères telles que des gonflements ou des éruptions cutanées

Les allergies peuvent également endommager le microbiome bénéfique pour votre peau.  Pour réduire la sensibilité cutanée, La Roche-Posay innove avec la gamme Toleriane Dermallergo grâce à une nouvelle découverte scientifique : les peaux allergiques souffrent d’un déséquilibre de ce microbiome. Son nouvel actif, Sphingobioma, est une fraction probiotique unique qui aide à compenser le déséquilibre du microbiome afin de renforcer les défenses naturelles de la peau.

Quels conseils face aux allergies cutanées ?

Si votre peau est sujette aux allergies, vous devrez envisager de consulter un dermatologue ou un allergologue. Découvrez ici quelques conseils pour bien préparer votre rendez-vous.   De plus, pour accompagner tout traitement faites également le point avec votre pharmacien sur les produits hypoallergéniques spécialement formulés pour les peaux sensibles à allergiques comme la gamme Toleriane Dermallergo, si votre peau a besoin d'un soin SOS apaisant. Recherchez les produits à la charte de formulation stricte (sans parfums, alcool, ou conservateurs…) et suivez les bonnes pratiques contre les allergies cutanées. La sélection des ingrédients de Toleriane Dermallergo est encore plus stricte que les Recommandations Européennes sur les substances allergisantes, et la gamme valide une batterie de « patch test » sur des centaines de patients pour limiter des éventuels risques d’allergies.   Voici quelques conseils détaillés.

1-Paragraphe_1_Visage_Femme_Creme_578x480px

Zones des yeux : conjonctivites allergiques

Les yeux sont sujets aux allergies saisonnières

Les allergènes qui se déposent sur la membrane protectrice de l'œil provoquent des rougeurs, des larmoiements et des démangeaisons gênantes. Les allergènes responsables des allergies saisonnières comme le pollen, ainsi que d'autres allergènes aéroportés comme les poils d'animaux de compagnie en sont les principales causes. Mais si vous souffrez régulièrement de cette affection, il est également utile de jeter un coup d'œil à l'étagère de votre salle de bain. Certains produits (mascara, fond de teint, protection solaire...) peuvent migrer vers les yeux, certains des ingrédients qu'ils contiennent pouvant aggraver l'irritation.

  • Rougeurs
  • Larmoiements
  • Démangeaisons

Quels conseils face à la conjonctivite allergique ?

Les gouttes ophtalmiques contre les allergies en vente libre dans votre pharmacie sont votre premier point de contact, mais il y a d'autres choses simples que vous pouvez faire pour réduire les symptômes oculaires. Lorsque votre smartphone vous indique que les niveaux de pollen sont très élevés, assurez-vous de prendre une douche et de vous laver les cheveux en rentrant chez vous, car en les touchant vous pouvez recouvrir votre peau de pollen ! Et bien sûr, évitez de vous frotter les yeux, car la sensation de démangeaison ne fera qu'empirer, et ne touchez jamais vos yeux sans vous être lavé les mains au préalable. Si votre contour de l’œil et/ou vos paupières sont rouges ou vous démangent à force de frottements ou de larmoiement, vous pouvez appliquer un contour des yeux apaisant très haute tolérance comme TOLERIANE DERMALLERGO YEUX, qui va aider à réparer et renforcer la barrière de votre peau ou Toleriane Monodoses Nettoyantes et Demaquillantes.




v_allergie_éternuement

Zone du nez : rhume des foins (rhinite allergique)

Les allergies saisonnières affectent souvent le nez

L'organisme "pense" qu'il est attaqué par le pollen et inonde le système de substances pro-inflammatoires. Les symptômes sont essentiellement un nez bouché et beaucoup d'éternuements, bien que le rhume des foins aille souvent de pair avec la conjonctivite et l'asthme.

  • Eternuements
  • Nez bouché
  • Conjonctivite/asthme

Quels conseils face au rhume des foins ?

Nous sommes tous d'accord sur le fait que la vie est trop courte pour rester assis à l'intérieur tout le printemps avec les fenêtres fermées, alors demandez à votre pharmacien quels sont les produits à privilégier pour lutter contre cette maladie, comme les antihistaminiques et les sprays nasaux aux stéroïdes. Si votre nez semble un peu rouge et irrité, essayez un soin réparateur et apaisant à laisser agir toute la nuit.

v_allergie_pollen

Poumon : asthme allergique

Les poumons sont affectés par des allergènes aéroportés tels que le pollen.

L'asthme allergique implique des allergènes aéroportés - le pollen bien sûr, mais aussi des agresseurs domestiques tels que les squames d’animaux et les acariens - qui pénètrent dans la paroi de nos poumons. La réaction allergique provoque un resserrement des muscles autour de nos voies respiratoires. Leur paroi s'enflamme et sécrète un excès de mucus. Cela entraîne une toux, une respiration sifflante, un essoufflement et même, dans certains cas, de graves crises d'asthme.

  • Toux
  • Respiration sifflante
  • Essoufflement
  • Asthme

Quels conseils face à l'asthme allergique ?

L'asthme est une maladie complexe qui doit être prise en charge par votre médecin, mais le traitement repose essentiellement sur des inhalateurs "préventifs" et qui "soulagent".

v_allergie_fraise

Intestin : allergie alimentaire

Une allergie alimentaire peut provoquer une éruption cutanée

Les allergies alimentaires sont en augmentation et touchent aujourd'hui 5 % des adultes et 8 % des enfants1. Elles impliquent des protéines alimentaires - les exemples les plus connus sont l'arachide, le lait et les crustacés - qui déclenchent une réaction immunitaire dans l'intestin pouvant affecter l'ensemble du corps. Les réactions peuvent être légères (maux d'estomac, démangeaisons à l’intérieur de la bouche, urticaire) à graves (gonflement de la bouche et de la gorge, voire choc anaphylactique mortel). Les éruptions cutanées liées aux allergies alimentaires sont généralement répandues sur tout le corps et sous forme d'urticaire (petits boutons rouges qui ressemblent à des piqûres d’ortie, démangent et changent de place).

  • Maux d’estomac
  • Démangeaisons
  • Urticaire
  • Réactions graves

Quels conseils face aux allergies alimentaires ?

Le pilier du traitement consiste en un régime d’éviction. Votre allergologue vous conseillera sur la nécessité ou non de porter un Epipen et vous expliquera comment l'utiliser. 
Découvrez ici quelques conseils pour bien préparer votre rendez-vous.


Inconforts cutanés : 1 personne sur 5 est allergique en France

En cliquant sur Play, vous acceptez les cookies YouTube

Références

  • [1] J Allergy Clin Immunol. 2014 Feb;133(2):291-307; quiz 308. doi: 10.1016/j.jaci.2013.11.020. Epub 2013 Dec 31. Food allergy: Epidemiology, pathogenesis, diagnosis, and treatment.

Produits recommandés

Voir tous les produits