ma peau
pendant un cancer

Malade ou proche, La Roche-Posay se tient à vos côtés pendant et après le cancer, pour vous aider à améliorer votre confort cutané.

Du soin de soi à l'estime de soi

Partager cet article

Du soin de soi à l’estime de soi : - d’effets indésirables, + de qualité de vie

En quelques années, les traitements (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie, immunothérapie et thérapies ciblées) ont transformé les perspectives des patients touchés par un cancer. Néanmoins, ces progrès provoquent des effets indésirables cutanés chez 2 patients sur 3 : sècheresse cutanée, radiodermite, syndrome mains-pieds, folliculite... Au-delà de l’inconfort physique, ces problèmes cutanés peuvent avoir impact psychologique et émotionnel importants dans le quotidien de la personne malade. Loin d’être une fatalité, grâce à des soins dermo-cosmétiques ciblés, il est possible de les prévenir et de les soulager : pommadage, hydratation, apaisement, douceur et maquillage adapté sont aussi essentiels que précieux, pour préserver votre qualité de vie.

« En prenant soin d’eux-mêmes et en apprenant à gérer leurs symptômes, les patients constatent un effet psychologique positif sur leur approche et leur expérience de la maladie : ils deviennent acteurs, voire, experts » ,  constate le Dr Pierre Saltel, médecin psychiatre et responsable de l’unité de psycho-oncologie du Centre Léon Bérard à Lyon.


« Les soins de cosmétiques quotidiens sont indispensables pour protéger la peau des agressions des traitements anti cancéreux. Ils sont un gage d’une meilleure qualité de vie durant le traitement.»   Professeur Brigitte Dréno*

N’hésitez pas à consulter votre équipe médicale (, oncologue, dermatologue, infirmiers) au sujet des effets cutanés des traitements anticancéreux.


1Douche
douceur

Pour préserver ma peau, je veille à prendre soin de ma peau dès la douche.

En savoir plus

2Indispensable
Hydratation

Pour une peau toute douce, je crème généreusement mon visage et mon corps matin et soir.

En savoir plus

3protection
rapprochée

Les traitements anticancéreux étant photo-sensibilisants, si je m’expose, je dégaine mon bouclier anti-UV.

En savoir plus


Sources Livret pharmaciens – Gérer les effets secondaires cutanés des thérapies anti-cancer
Table ronde du groupe ESKIMO : Bensadoun R.-J., Dréno B., Humbert P., Krutmann J., Liger T., Rougier A., Triller R.

*Mis à jour en mai 2016 par
Professeur Brigitte Dréno
Chef du service de dermato-cancérologie
Directeur de l’unité de thérapie cellulaire et génique
Vice-doyen chargé de la Recherche de la Faculté de médecine de Nantes