Comment traiter la peau sèche ?

v_header_gamme_lipikar.jpg

L'eau chlorée ou avec du calcaire peut provoquer une sécheresse de la peau. Découvrez nos conseils pour nourrir la peau asséchée.

Le froid, le vent, l’eau calcaire, l’hygiène de vie ou encore une prédisposition génétique … De nombreux facteurs engendrent la sécheresse de la peau. Dans cet article, apprenez à comprendre les peaux sèches et les phénomènes qui les habitent pour mieux les traiter.

I. Les symptômes de la peau sèche


La sécheresse cutanée se manifeste par des symptômes d’intensité variable, à savoir : 

  • Des sensations désagréables. La peau manque de souplesse, elle tiraille, picote, et peut être à l’origine de démangeaisons voire de brûlures (particulièrement après le lavage). Au toucher, elle perd sa douceur au profit d’une rugosité.
  • Des marques visibles. Craquelures et squames apparaissent sur la peau et, de façon générale, le teint devient terne.
  • Des dommages internes. La peau sèche voit sa barrière cutanée endommagée. Dans ce contexte elle s’expose plus facilement aux inflammations et aux irritations.

II. Les causes de la peau sèche


Pour mieux comprendre le phénomène à l’origine de la peau sèche, il convient de s'intéresser à la barrière cutanée. Aussi appelée “couche cornée”, la barrière cutanée est la couche la plus superficielle de l'épiderme. Recouverte d’un film hydrolipidique, mélange d’eau et de sébum (corps gras) produit par les glandes sébacées, elle endosse le rôle de bouclier. Elle assure notamment la protection de l’organisme face aux agressions extérieures physiques (rayons UVAUVB, changement de température, …) et chimiques (produits toxiques, allergènes, …) face aux agents infectieux et entretient l’hydratation de la peau. Ainsi lorsque la barrière cutanée est endommagée, la peau perd son bouclier, la perte en eau s’accélère et, inévitablement, la peau s’assèche.

Les dommages subis par la barrière cutanée sont dus à un dysfonctionnement des trois mécanismes clés de la fonction barrière, à savoir : 

  • Une altération de la cohésion cellulaire.
  • Une carence en facteur naturel d’hydratation (NMF).
  • Une déficience de la production lipidique.
À l’origine de ce dysfonctionnement, on retrouve deux conditions de peau différentes.

La peau sèche

Type de peau à part entière, la peau sèche se distingue des peaux grasses et mixtes par son manque de lipides. Concrètement, le film hydrolipidique ne contient pas assez de sébum pour assurer une fonction optimale de la barrière cutanée. Résultat : la peau observe une perte en eau constante, elle s’assèche. Pour certaines personnes, cette condition est inscrite dans le patrimoine génétique, et pour les autres c’est une conséquence de l’âge. En effet, le vieillissement normal de l’organisme entraîne un ralentissement de l’activité des glandes sébacées productrices de sébum. En manque d’eau et de lipide, la peau s’assèche.

La peau déshydratée

C’est un état transitoire durant lequel la barrière cutanée est endommagée par des facteurs externes provoquant une perte insensible en eau importante. Parmi ces facteurs, les plus courants sont :

  • Le calcaire contenu dans l’eau courante que l’on utilise au quotidien pour se laver dessèche et sensibilise la peau. Particulièrement exposées tout au long de la journée, les mains sont à ce titre les premières victimes de la déshydratation.
  • Une mauvaise hygiène de vie. Une alimentation variée riche en antioxydants et une consommation d’eau suffisante au quotidien favorise le maintien d’une peau en bonne santé. Sans cela, et lorsque le tabac, l’alcool et les rayons ultraviolets sont fréquents, la peau et sa santé en pâtissent.
  • Les changements de température. Climat froid et sec, chauffage, … Ils agressent la peau qui va peu à peu s’assécher au point, parfois, de provoquer des gerçures.
  • Les produits d’hygiène et cosmétiques agressifs pour la peau. Attaquée au quotidien, la barrière cutanée s’affaiblit et la peau devient sèche.
  • Et bien d’autres raisons : traitement médicamenteux, maladies comme le cancer ou l'eczéma atopique

III. Les solutions pour réparer la peau sèche


Pour restaurer la barrière lipidique, les dermatologues recommandent de choisir des produits lavants doux – gel lavant, savon surgras, syndets ou huile lavante – pour limiter le dessèchement et hydrater la peau tout en se douchant.

1. Choisir des produits d'hygiène doux


Les produits lavants de La Roche-Posay s’adaptent à tous les types de peaux, mêmes les plus sensibles :

  • Vous avez la peau déshydratée ? Le gel douche apaisant Lipikar Gel lavant nettoie en douceur les peaux sensibles tout en respectant leur pH physiologique. Enrichi en Niacinamide apaisant et au Beurre de Karité relipidant, il contribue à restaurer la barrière cutanée au quotidien.
  • Vous avez la peau sèche ? Lipikar Huile Lavante AP+ nettoie en douceur visage et corps et hydrate durablement pour aider à combattre les sensations liées à la sécheresse de la peau. Enrichie en Niacinamide apaisant et Beurre de Karité relipidant, elle restaure et préserve la barrière cutanée. Enfin, sa formule huileuse protège la peau des effets desséchants du calcaire.
  • Vous avez un peau très sèche sujette à l'eczéma atopique ? Lipikar Syndet AP+ est une base lavante ultra-douce. Relipidante, elle restaure et préserve la barrière cutanée grâce au beurre de karité et rétablit l'équilibre du microbiome à la surface de la peau. Sa formule enrichie en Niacinamide apaisant permet également d’agir sur les peaux irritées sujettes aux démangeaisons.

2. Nourrir et réparer la peau sèche


Lorsque la peau est sèche, irritée, il est important de lui apporter des soins ciblés au  quotidien. Peau sèche ou peau déshydratée, le bon diagnostic est utile pour choisir et employer les bons produits hydratants, au risque de voir l’inconfort persister. La Roche-Posay propose des produits adaptés à chaque besoin :

  • Pour le visage, la crème Toleriane Ultra est un soin hydratant apaisant dermatologique intense conçu spécialement pour les peaux ultra-sensibles ou allergiques. Enrichi en Beurre de Karité, il répare et protège la barrière cutanée. Nourrie en profondeur, la peau retrouve son bouclier et se protège ainsi des rougeurs, picotements, démangeaisons et autres sensations d’inconfort propres à peau sèche.
  • Pour les mains sur-sollicitées, abîmées par les agressions domestiques et professionnelles, le soin protecteur Cicaplast Mains apaise, protège et restaure la barrière cutanée. Enrichi en Niacinamide à 4% et en Glycérine concentrée à 30%, le soin pénètre instantanément, permettant ainsi de reprendre son activité immédiatement après application.
  • Pour le corps, le baume relipidant triple-réparation Lipikar Baume AP+M apaise immédiatement les sensations désagréables propres à la peau sèche. Dans un premier temps, l’Aqua posae filiformis et le Microrésyl rétablissent et stabilisent l’équilibre du microbiome, l’Eau Thermale de La Roche-Posay apaise ensuite la peau et le Beurre de Karité reforme enfin son film hydrolipidique pour une protection longue durée.

Recommandé pour vous

Voir tous les articles

Produits associés

Voir tous les produits
13253LIPIKAR Gel Lavant94.5Lipikar soin peau sècheCorps|Bébé/Nettoyer|Nettoyer ma peau sensible|Peau des bébés |Prendre soin de la peau sensible des enfantsCorps|BébéNettoyer|Nettoyer ma peau sensible|Peau des bébés |Prendre soin de la peau sensible des enfants
LIPIKAR Gel Lavant de la gamme Lipikar soin peau sèche, par La Roche-Posay

7,40 €